Le mariage

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime. »

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 15, 13

L’amour mutuel entre un homme et une femme trouve sa source dans l’amour que Dieu porte aux hommes. Cet amour, dont Dieu a l’initiative, fidèle et irrévocable, est relation, alliance : Dieu a fait Alliance avec l’humanité. En Jésus-Christ, cette alliance s’est accomplie parfaitement, et pour toujours.

Dans le mariage chrétien, l’union d’un homme et d’une femme ayant reçus les sacrements de l’initiation (baptême, confirmation, eucharistie) devient sacrement, signe et réalisation de l’amour du Christ pour son Église : Il a donné sa vie pour elle. Chacun des futurs époux affirmera : je te reçois comme époux(se) et je me donne à toi.

Au cœur du sacrement où Dieu donne sa grâce : un acte d’espérance et une parole échangée, fondés sur 4 piliers :

  • La liberté : un engagement sans pression familiale ni sociale, en vérité l’un vis à vis de l’autre…
  • La fidélité : l’homme et la femme se promettent mutuellement fidélité. L’amour humain trouve sa source dans l’amour de Dieu. Pour témoigner de cet amour, toujours fidèle de Dieu, le couple est appelé à vivre dans la fidélité.
  • Un engagement pour la vie (indissolubilité) L’amour dont Dieu aime les hommes est définitif. Dans la parole de l’homme et de la femme qui s’aiment et décident de faire alliance, Dieu agit et se donne dans sa plénitude. Il s’engage avec le couple et ne reprend pas son alliance.
  • Une fécondité responsable et ouverte, elle comprend et dépasse le seul enfantement (participation au don de la vie).

 

Le mariage affirme qu’un avenir est possible pour l’humanité. Mettre au monde a du sens : c’est être associé à l’œuvre de création de Dieu et être en relation avec le Royaume à venir. Tout sacrement est à la fois signe et réalisation d’une espérance. Les époux expriment leur désir d’accueillir des enfants et de les élever dans l’amour de Dieu et du prochain.