Commission funérailles

L’équipe Funérailles du diocèse de Lyon est au service de tous : acteurs pastoraux, bénévoles, curés, familles endeuillées, associations d’accompagnement du deuil, sociétés de pompes funèbres…  Notre mission première est d’assurer la formation des équipes funérailles et des aumôniers en établissements de soins, de répondre aux besoins des paroisses en matière de formation continue et de relecture pastorale, de proposer des outils pédagogiques, de promouvoir les orientations pastorales et de relayer dans un temps de mutation, les questions qui se posent autour des funérailles chrétiennes et plus largement autour des rites funéraires et de la mort.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les propositions faites par cette équipe cette année sur le diocèse, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Outils pastoraux

Vous venez de perdre un proche, l’Église est là pour vous accompagner

Ce livret est au service des familles et des membres de la communauté chrétienne pour les accompagner dans le deuil et les aider à prier auprès du défunt.

Accompagner le deuil. Pour les équipes funérailles

Une plaquette qui répertorie les associations confessionnelles ou non confessionnelles pour aider les équipes funérailles à proposer un soutien aux personnes rencontrées.

Bibliographie

Des orientations pastorales

Le cardinal Philippe Barbarin a signé et promulgué des orientations pastorales pour les funérailles en janvier 2012. Ce texte cherche à répondre aux enjeux nouveaux rencontrés ces dernières années par la pastorale des funérailles : appel pour les laïcs à conduire des funérailles en l’absence de ministre ordonné, demandes de funérailles en centres funéraires ou chapelles d’hôpitaux, évolution des rites de la mort, …

Mgr Barbarin invite chacun à accueillir ce texte comme un chemin, « une direction dans laquelle nous désirons avancer ensemble, pour être toujours davantage dans notre vocation, celle d’une Eglise qui est la servante du Seigneur dans le monde de ce temps ».

Préparer la célébration de funérailles

Rituels liturgiques pour la célébration des obsèques

  • Rituel des funérailles. La célébration des obsèques. Vol I – La célébration des obsèques.
  • Rituel des funérailles. La célébration des obsèques. Vol II – Prières pour les défunts à la maison et au cimetière
  • Lectionnaire pour la liturgie des défunts. Desclée – Mame, Paris 2017
  • Dans l’espérance chrétienne. Célébrations pour les défunts. Desclée Mame, Paris 2008

Guides pour les équipes funérailles

  • Célébrations pour les défunts. Guide pastoral d’accompagnement du rituel.
  • Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle. Guides Célébrer n° 17. Les Editions du Cerf, Paris, 2009
  • La mission des « équipes funérailles » : accompagner et célébrer. Album Fêtes et Saisons, Cerf, Paris 2011
  • Célébrer l’adieu. Hors-série de Signes d’aujourd’hui, Prions en Eglise, Bayard
  • Je suis la Vie. Pour célébrer les funérailles à l’église. Hors-série Fêtes et saisons. Cerf, Paris 2000
  • Pour un Adieu, Editions Mame-Tardy, Paris, Janvier 2013
  • Préparer et célébrer les funérailles avec les équipes liturgiques, Pierre Vibert. Coll. Vivre, croire, célébrer. Les Editions de l’Atelier, Ivry sur Seine 1996.
  • Les funérailles avec les personnes éloignées de l’Eglise, Pierre Vibert. Coll. Vivre, croire, célébrer. Les Editions de l’Atelier, Ivry sur Seine 2000.
  • Prier avec les familles des défunts, Maurice Euzen. Coll. Vivre, croire, célébrer. Les Editions de l’Atelier, Ivry sur Seine 1996. 

Commenter la Parole de Dieu

  • Paroles pour les funérailles, mon libérateur est vivant. Joseph Proux, Editions Salvator, Aout 2011
  • Les vivants et les morts. Commenter la Parole de Dieu à l’occasion des funérailles. Hors-série Fêtes et saisons. Cerf, Paris 2007
  • Pour commenter la Parole de Dieu à l’occasion des funérailles. Bernard Le Gal, Desclée de Brouwer, Paris 2007
  • Je viens vers toi. Paroles pour la sépulture chrétienne. Joseph Proux, SOCEVAL Editions, Paris 2005
  • Paroles de Vie. 59 textes bibliques pour les funérailles. Cahiers Évangile n°120. Cerf, Paris 2002
  • L’homélie. Maison Dieu n° 227 Rémi CHENO. 2001
  • Guide pour comprendre la messe. Arnaud JOIN-LAMBERT Mame 2002
  • La messe, enfin je comprends tout. Pascal DESTHIEUX. Éditions st Augustin 2005
  • Évangelii Gaudium. Pape François, chapitre III l’Annonce de l’Evangile, n°111 à n°159
Autour des rites
  • Vivants jusqu’à la mort. Accompagner la souffrance spirituelle en fin de vie, T. Chatel, Paris, Albin Michel, 2013.
  • Le christianisme et la crémation, P. Kuberski, Paris, Cerf, 2012.
  • La mort en cendres : La crémation aujourd’hui que faut-il en penser ? Damien Le Guay. Editions du Cerf –  Année 2012
  • Les rites autour du mourir, M.J. Thiel (Éd.), Presses Universitaires de Strasbourg, 2008. 
  • Guide Totus des obsèques, Philippe Baudassé, Christian de Cacqueray. Editions du Jubilé, 2007
  • La place des morts. Enjeux et rites. P. Baudry, Paris, Armand Colin, 1999 [Réédition L’Harmatan, 2006].
  • Histoire des liturgies chrétiennes de la mort et des funérailles Philippe Rouillard. Editions du Cerf –  Année 1999
  • Parler la mort. Des mots pour la vivre, L. Burdin, Paris, D.D.B., 1997.
  • Poussière ou cendre ? – Inhumation ou incinération. Marie-Abdon Santaner. Médiapaul, 1997 – 124 p.
  • L’heure du grand passage. Chronique de la mort, M. Vovelle, coll. « Découvertes Gallimard Traditions » 171, Paris, Gallimard, 1993.
  • Le chrétien devant le refus de la mort. Essai sur la Résurrection, M. Amigues, coll. « Cogitatio Fidei » 107, Paris, Cerf, 1981.
  • Ensemble face à la mort, Accompagnement spirituel, J. Vimort, Paris, Centurion, 1989. 
  • L’homme devant la mort, P. Ariès, coll. « L’univers historique », Paris, Seuil, 1977
  • Essais sur l’histoire de la mort en Occident du Moyen à nos jours, P. Ariès, Paris, Seuil, 1975. Rééd. « Points histoire », 1977
  •  « Pour une théologie de la mort », K. Rahner, trad. G. Daoust, dans Écrits théologiques III, Paris, D.D.B., 1963, p. 103-168.
  • Anthropologie de la mort, L.-V. Thomas, Paris, Payot, 1988.
  • Face à celui qui meurt, P. Verspieren, Paris, D.DB., 1984.
  • Mourir autrefois. Attitudes collectives devant la mort aux XVIIe et XVIIIe s M. Vovelle, coll. « Archives Julliard » 53, Paris, Julliard, 1974 ; Folio Histoire 28.
  • Traditions, rites, croyances. Face à la mort, comment se reconstruire ? Hors-Série Pèlerin
Des livres pour parler de la mort aux enfants

Pour les petits

  • « Le petit rien d’Augustin » – Collection « Histoires comme ça » – Edition Alice Jeunesse – Album – Année 2013 – Texte de Béatrice Gernot. Illustrations de Clotilde Delacroix. A partir de 3 ans.
    « Augustin a perdu sa Zouzette. Pourtant hier, elle était encore là. Alors, forcément, elle va revenir. Alors, forcément, elle ne peut pas être partie bien loin. Et si elle est partie, on n’a qu’à aller la chercher… ». Un album pour aider les parents à expliquer aux plus petits la perte d’un être cher et les aider, à leur rythme et avec leurs mots, dans le travail de deuil.
  • « Prune & Séraphin ont peur de la mort » – Collection « Prune & Séraphin » N° 12 – Edition Mame Année 2016 – Direction artistique : Elisabeth Hebert et Séverine Roze – papier glacé. A partir de 5 ans.
    « C’est la fête de la Toussaint. Prune et Séraphin fleurissent la tombe de Grand-Mère. Les questions fusent… ». Un joli livre aux dessins lumineux pour parler de la mort et de l’espérance chrétienne aux enfants.
  • « Où est parti grand-père ? »Edition Mediaspaul Année 2010 – de Catherine House et Honor Ayres – 29 pages. A partir de 6 ans.
    « Cet album de toutes les couleurs répond aux questions que les jeunes enfants se posent sur la vie et la mort. S’inspirant de paraboles, l’auteure parle de la place que Dieu prépare à tous ceux et celles qui l’aiment quand ils meurent ». Dans un livre plein de douceur et de poésie, une grand-mère et sa petite-fille racontent l’histoire de la vie. 
  • « Tu vivras dans nos cœurs pour toujours »Edition Larousse Année 2013 – de Britta Teckentrup et Rose-Marie Vassallo . Album illustré – A partir de 6 ans.
    « Renard a vécu une vie longue et heureuse. Mais un jour vient où il est fatigué et s’endort dans la neige pour toujours. Dans la forêt, tous ses amis se réunissent. Les uns après les autres, ils se souviennent des jours heureux passés avec Renard. A côté d’eux, un arbrisseau perce la neige… ».  Un album tout en délicatesse, pour aborder la disparition d’un être cher.
  • « Pour te parler de la vie et de la mort, je te dirais… » – Collection « Le chemin des petits » – Edition Bayard Jeunesse – Année 2014 – Texte de Sophie Furlaud – illustrations de Charlotte Roederer- Album illustré pages cartonnées – A partir de 4 ans.
    « Comment parler de la vie, de la mort et de la résurrection aux petits ? Comment leur parler de ces grands mystères de la vie et de la foi chrétienne ? ». Voici un livre, très proche du ressenti et des émotions des enfants, qui aidera les parents à aborder avec douceur et profondeur, l’espérance d’une vie après la mort. Une vie auprès de Dieu.
  • « Au revoir blaireau » – Collection : Folio benjamin – Edition Gallimard Jeunesse – Année 1984 –Auteur : Susan Varley – Album illustré – A partir de 4 ans.
    « Un matin, les amis de Blaireau se rassemblent devant sa porte. Ils s’inquiètent parce que leur vieil ami n’est pas sorti pour leur dire bonjour comme d’habitude… ». Un grand classique qui aborde avec sensibilité la disparition d’un être cher. Un livre qui prend en compte le temps qui apaise les cœurs.
  • « L’étoile de Léa » – Collection : Folio benjamin – Edition Averbode– Année 2002 – Auteur : Patrick Gilson – Illustrations : Claude K. Dubois. Album illustré – 35 pages – A partir de 5 ans.
    « Léa est gravement malade, elle va bientôt mourir ». Un livre réaliste mais plein d’espoir qui raconte l’histoire de Baptiste qui va perdre son amie Léa. Un livre pour cheminer avec les enfants qui connaissent la perte d’un être cher.
  • « Le dernier conte pour Calinou »Edition Mame – Année 1993 Auteurs : Micheline Motte et Frédéric Mansot – Album – 23 pages – A partir de 6 ans. Disponible en bibliothèque.
    « Il était une fois un roi très très grand… » Au chevet de son enfant malade, une mère lui parle de ce Roi qui a dit: « Mon enfant chéri, je te dis : ne crains rien, je t’ai préparé une maison dans ma maison « . C’est là le dernier conte pour Calinou. Les auteurs ont écrit ce récit pour aider les adultes à parler de la mort aux enfants. Un texte bouleversant, illustré avec sensibilité́.
  • « Tu seras toujours avec nous Calinou »Edition Mame – Année 1993 – Auteurs : Micheline Motte et Frédéric Mansot – Album – 23 pages – A partir de 6 ans. Disponible en bibliothèque.
    « Pourquoi Calinou ne rentre-t-il pas chez vous ? ». Un livre qui laisse la parole aux enfants qui ont perdu un frère ou une sœur.
  • « Au revoir grand-père »Edition Bayard – Année 1996 – Texte de Una Leavy – Illustrations de Jennifer Eachus. Album – A partir de 6 ans.
    « Pour Simon et Thomas, les journées chez Grand-Père sont faites de petits riens, d’odeurs, de musique… ». Un récit poétique tout en douceur, aux belles illustrations pour nous parler de l’amour, du souvenir, de la transmission. 
  • « Adieu Mamina » – Collection : Chemins d’éveil à la foi – Edition Tardy – Année 1999 – Auteur : La diffusion catéchistique de Lyon. Album illustré – 33 pages – A partir de 3 ans.
    « Et toi, tu vas mourir ? ». Un album qui propose plusieurs activités pour parler de la mort et de Dieu avec les tout-petits.
  • « Marie est partie »Edition Bilboquet – Année 2002 – Texte d’Isabelle Carrier – Illustrations : Claude K. Dubois. Album illustré – 35 pages – Dès 2 ans.
    « Quand Marie est partie, Mario a perdu une part de lui-même ». Un livre qui évoque avec délicatesse le chagrin d’un enfant à la mort d’un être cher. Quelques à plats de couleur, quelques mots, un petit personnage, et la « grosse » boule de chagrin… beaucoup de finesse pour aborder ce thème avec les plus jeunes.
  • « Capitaine Papy »Edition Milan – Année 2015 – Texte et Illustrations de Benji Album illustré – A partir de 4 ans.
    C’est une histoire de complicité et de tendresse, entre un grand-père et son petit-fils. Cet album qui peut être lu comme un récit d’aventures, parle de la mort sans le dire. Il raconte combien ceux que l’on aime restent proches, même quand ils partent très loin. Ce tour de force en fait un vrai coup de cœur.
  • « L’ours et le chat sauvage » Edition École des Loisirs – Année 2009 – Auteur : Kazumi Yumoto – Illustrations : Komako Sakaï. Album illustré – A partir de 5 ans.
    « Ce matin-là, l’ours pleurait. Son ami le petit oiseau était mort. » Et l’ours s’enfonce dans son chagrin. Jusqu’à ce qu’il croise le chat sauvage, qui écoute sa douleur et lui permet de reprendre pied dans la vie. Les illustrations, presque exclusivement en noir et blanc, sont d’une profondeur incroyable.
  • « Il faut le dire aux abeilles »Edition La joie de lire – Année 2011- Auteur : Sylvie Neeman – Illustrations : Nicolette Humbert. Album illustré – 28 pages – A partir de 6 ans.
    « Quand un apiculteur meurt, il faut le dire à ses abeilles. » Ainsi commence ce magnifique livre sur la mort. Doux et serein, illustré de photographies douces et pudiques.  Il met des mots sur les émotions, les sentiments. Un hymne à la vie.
  • « Albertus l’ours du grand large ».Edition Milan – Année 2016 -Auteurs : Laurence Gillot et Thibaut Rassat – Album illustré – 40 pages cartonnées – A partir de 3 ans.
    Sur l’Albertus, un bateau de marins au long cours, un doudou râpé et recousu de partout sème le trouble parmi l’équipage. À qui appartient donc cet ours en peluche rapiécé ? Une histoire qui évoque avec finesse le thème douloureux de la mort d’un enfant.
  • « L’arbre sans fin ».Edition Milan – Année 1992 – Texte et illustrations de Claude Ponti. Album illustré – A partir de 5 ans.
    « Hipollène est presque grande et son père a décidé de lui apprendre tous les secrets de la chasse aux glousses. Ils habitent dans l’Arbre sans fin. Au bout d’une branche il y a toujours une autre branche. Grand-Mère sait tout de l’arbre. Grand-Mère meurt, l’arbre pleure. Hipollène se cache dans sa maison secrète. Elle est si triste qu’elle se transforme en larme, et c’est le début de son immense voyage ».
  • « La découverte de Petit-Bond » – Collection : Pastel – Edition l’École des loisirs – Année 1991 – Texte et illustrations de Max Velthuijs. Album illustré -24 pages – À partir de 5 ans.
    « Petit-Bond et ses amis découvrent un merle qui ne bouge plus. Que lui est-il arrivé? Peut-être dort-il? Peut-être est-il malade? Non. Le merle est mort… ». Un album pour parler de la mort, de la tristesse, du corps que l’on enterre et de la vie qui continue !

 

Pour les plus grands

  • « Les attentats expliqués aux enfants et aux grands aussi parfois ! » – Hors-Série- Editions Play Bac Presse – Année 2017 – Rédacteur en chef : François Dufour –Illustrateurs : Philippe Malausséna, Gilbert Macé, Nicolas Stérin. 31 pages. A partir de 10 ans.
    « Conçu suite aux évènements récents qui ont touché la France, ce livre répond aux interrogations et aux inquiétudes des enfants face à l’actualité ». Un dossier pédagogique, aux dessins humoristiques, pour aborder la question du terrorisme et rappeler les valeurs de la république française : laïcité, démocratie, libertés et droits de l’homme

 

Pour les adultes

  • « Parler de la mort »Editions Mercure de France – Année 1998 – Auteur : Françoise Dolto. 56 pages. Retranscription d’une conférence donnée par Françoise Dolto le 16 octobre 1985. Pour les adultes.
    « Depuis que nous sommes nés, c’est fantastique d’être sur terre, en ne sachant pas ce qu’il y a après ! Vous n’êtes pas comme moi, avec une curiosité extraordinaire ? Non ? Moi, si ! ». Avec des mots simples, l’auteur aborde le sujet de la mort à notre époque :  comment en parler avec ceux qui vont mourir, avec ceux qui n’ont plus envie de vivre, avec ceux qui ont perdu un être cher ? Comment parler de la mort avec les enfants ?